Le CFMJ ajoute 27 nouveaux opérateurs à sa liste noire

Doublez le montant de votre premier dépôt jusqu'à CHF 800 CHF !
Validation nouveau compte joueur, gagnez CHF 1'000 CHF si vous êtes tiré au sort !

Les autorités suisses ont récemment marqué l’actualité des casinos en ligne en Suisse en procédant à la fermeture de nombreux opérateurs non-reconnus. En effet, la Commission Fédérale des Maisons de Jeu (CFMJ) a publié ce mardi une nouvelle liste d’opérateurs non-autorisés sur le territoire. CasinosNews fait le point sur cette décision juridique non-négligeable.

27 nouveaux opérateurs désormais interdits par le CFMJ

La liste noire imposée par le CFMJ comptabilise désormais 172 domaines inaccessibles depuis la Suisse (soit 27 opérateurs supplémentaires). Sans surprise, ce géoblocage est appliqué par les fournisseurs d’accès à internet ; inutile donc de changer de logiciel de navigation pour contourner ces restrictions.

Les opérateurs concernés par cette décision gouvernementale sont majoritairement caractérisés par une licence de Curaçao. Toutefois, le casino anglais 788-SB (directement lié à la plateforme Bet365) échappe à ce critère.

La Commission Intercantonale des Loteries et Paris banni également certaines plateformes

Outre les 27 opérateurs désignés par le CFMJ, d’autres plateformes en ligne ont également été bannies par la Commission Intercantonale des Loteries et Paris ce mardi 17 mars 2020. L’autorité suisse ajoute effectivement 13 opérateurs à sa liste noire. Celle-ci compatibilité désormais 101 domaines inaccessibles sur le territoire. La plateforme bet365 est de nouveau recensée dans cette liste de services écartés en Suisse. Deux casinos sous licence d’Aurigny Wirwetten sont également concernés par cette application législative.

Les casinos terrestres désormais autorisés sur le web

Depuis le 1er janvier 2019, la Suisse autorise ses casinos terrestres à proposer une version online de leurs services. Les décisions récentes du CFMJ et de la Commission Intercantonale des Loteries et Paris feront donc référence à un « assainissement » du marché des jeux d’argent en ligne sur le sol Suisse.

A ce titre, le casino Interlaken (localisé à Berne) propose StarVegas.ch depuis décembre 2019. D’autres établissements annoncent également des partenariats prometteurs et percutants. Le prochain site du groupe Partouche est ici un parfait exemple. D’après plusieurs sources, le site web de cette société française immanquable serait proposé à partir de premier semestre 2020.

Cette autorisation accordée aux casinos terrestres suisses est particulièrement pertinente. En effet, la crise sanitaire mondiale liée au Covid-19 est vécue douloureusement par ces établissements depuis la fermeture obligatoire des commerces physiques. Cependant, la stratégie du gouvernement semble être inévitable face à une pandémie difficilement contrôlable.

Bref, les prochains mois impacteront inévitablement le marché des casinos terrestres à l’échelle mondiale. Toutefois, la création d’opérateurs associés à des établissements renommés évoquera également une actualité passionnante quant à l’iGaming. CasinosNews ne manquera pas d’analyser chaque information relative à ces « nouveaux » opérateurs en toute objectivité.

Dernières Actualités