Interdictions de jeu : des statistiques en hausse constatées en 2019

Doublez le montant de votre premier dépôt jusqu'à CHF 800 CHF !
Validation nouveau compte joueur, gagnez CHF 1'000 CHF si vous êtes tiré au sort !

Grâce à un encadrement particulièrement strict, la Suisse parvient à garantir aux passionnés de jeux d’argent en ligne une expérience optimale. Cependant, malgré de nombreux dispositifs pertinents, les statistiques constatées en 2019 évoquent une augmentation non-négligeable du nombre d’interdictions de jeu. Si cette information semble anecdotique aux premiers abords, celle-ci résume néanmoins un phénomène redouté par la CFMJ : la croissance de l’addiction de nombreux internautes localisés en Suisse.

Les jeux d’argent online en Suisse, un modèle unique en Europe

La Suisse dispose de nombreux dispositifs exclusifs dédiés à la sécurité des passionnés de jeux d’argent en ligne. En effet, contrairement à certaines idées reçues, l’encadrement réalisé par la CFMJ et d’autres organismes est un modèle unique en Europe. Un aperçu rapide des moyens appliqués depuis d’autres pays voisins confirme effectivement cette information où certaines situations complexes sont régulièrement recensées.

Pour rappel et contrairement à la législation d’autres pays européens, la Suisse impose certaines conditions aux opérateurs et joueurs :

  • Seuls les casinos terrestres peuvent proposer des jeux d’argent en ligne légaux
  • Une analyse minutieuse de chaque nouvel opérateur est imposée par la CFMJ afin de délivrer une licence (extension de concession)
  • L’affichage parfaitement lisible d’informations relatives au jeu responsable est une condition indispensable pour les casinos en ligne
  • La définition de limites de jeu est obligatoire dès l’inscription d’un joueur
  • La validation d’un nouveau compte joueur doit être réalisée suivant un délai maximal de 30 jours
  • Les joueurs peuvent procéder à leur propre exclusion depuis leur opérateur

Naturellement, cette liste reste exhaustive. Si les conditions précédemment citées peuvent sembler pénalisantes pour les joueurs, celles-ci sont néanmoins essentielles pour limiter les risques d’addictions engendrant des scénarios difficiles (endettement, repli social, dépression…).

Le nombre d’interdictions de jeu en augmentation lors de l’année 2019

La majorité des pays avoisinant la Suisse suivent minutieusement les statistiques associées à son modèle exclusif du jeu responsable. Pourtant rassurants dès l’application de la nouvelle loi des jeux d’argent, ces dispositifs ne parviennent pas pour autant à garantir le « risque zéro » concernant l’addiction des joueurs… Et certaines statistiques confirment cette information. En effet, d’après un rapport de la CFMJ, 61 432 internautes furent concernés par une interdiction de jeu le 31 décembre 2019 (contre 57 150 joueurs en 2018).

Un article de la NZZ al Sonntag présentait récemment un communiqué de la CFMJ. Celui-ci argumentait alors la croissance des statistiques relevées en rappelant la disponibilité de 4 nouveaux casinos en ligne lors du 2ème semestre de 2019. Effectivement, l’ajout d’opérateurs sur la liste des casinos en ligne reconnus sur le sol suisse permet de lutter face aux offres illégales… Tout en favorisant l’intérêt de nouveaux joueurs.

Un encadrement suffisant ?

Malgré des statistiques à la hausse, l’encadrement des jeux d’argent en Suisse semble convenir aux opérateurs et joueurs. En privilégiant un équilibre idéal entre les droits accordés aux internautes et la réactivité immédiate des casinos en ligne, les dispositifs appliqués se veulent difficilement perfectibles. Par ailleurs, la hausse du nombre d’interdictions de jeu constatée en 2019 n’est pas sans rappeler une autre information : le développement de la communauté des joueurs en ligne.

Proportionnellement, l’évolution des statistiques constatées par la CFMJ est donc « naturelle », mais interpelle les organismes légaux quant au perfectionnement des dispositifs appliqués. Faut-il durcir les solutions actuellement mises en place pour préserver les passionnés ? A ce jour, aucune déclaration n’a été évoquée par la CFMJ.

Que faut-il attendre pour cette année 2020 ?

En considérant l’arrivée de nouveaux opérateurs lors de ces prochains mois (notamment Pasino.ch) et l’entrée sur le marché de certains casinos en ligne lors du 1er semestre 2020, les statistiques prévisionnelles feront certainement référence à une croissance du nombre d’interdictions de jeu lors de cette fin d’année. Toutefois, la proportionnalité de ces futurs résultats déterminera ou non la pertinence des conditions imposées depuis la nouvelle loi des jeux d’argent.

Casinosnews suivra avec soin les prochaines publications officielles de la CFMJ afin de vous informer en temps réel concernant cette thématique essentielle pour le domaine des jeux d’argent en ligne.

Dernières Actualités