Le sport face au Covid-19 : la crainte d’une seconde vague

Doublez le montant de votre premier dépôt jusqu'à CHF 800 CHF !
Validation nouveau compte joueur, gagnez CHF 1'000 CHF si vous êtes tiré au sort !

Si la pandémie mondiale liée au Covid-19 semblait être maîtrisée en Suisse depuis le mois de mai 2020, les statistiques relevées lors de ces dernières semaines confirment une recrudescence de nouveaux cas. Évidemment, ce phénomène inquiète le monde sportif où les conséquences économiques d’une seconde vague pourraient affecter les clubs et rencontres officielles. Qu’en est-il à propos du domaine des paris sportifs ? Casinosnews vous propose cet article tout aussi passionnant qu’inquiétant.

Des statistiques inquiétantes

Avec plus de 40 millions de cas et 1,12 millions de décès recensés lors de 3ème semaine d’octobre 2020, le Covid-19 monopolise l’actualité de chaque pays. Si la Suisse semblait maîtriser la propagation de ce virus, de récentes statistiques engendre des inquiétudes légitimes. En effet, plus de 2 600 nouveaux cas furent vérifiés lors du 20 octobre 2020 (contre une « moyenne » de 300 cas lors du mois précédent).
Par ailleurs, les pays voisins appliquent de nouveau de nombreuses restrictions afin de freiner la propagation du Covid-19. Fermeture de commerces spécifiques, couvre-feux… Les décisions gouvernementales secouent toujours plus l’actualité mondiale. Malheureusement, sans évolution positive, la Suisse pourrait également privilégier certaines stratégies difficiles pour chaque secteur.

La santé fragilisée des clubs sportifs

Cela ne surprendra aucun internaute, le confinement imposé en Suisse dès le mois de mars engendra de lourdes conséquences économiques. Si la majorité des clubs professionnels parviennent à « résister » lors de cette année inédite, d’autres associations sportives dédiées aux amateurs ou semi-professionnels se retrouvent fragilisées. Les annulations de rencontres deviennent ainsi des finalités toujours plus observées.

Le soutien non-négligeable de la Loterie Romande

Lors de chaque année, la Loterie Romande participe au financement de nombreux organismes dédiés au sport. Ainsi, l’Aide à la Fondation Sportive bénéficia d’un million de CHF malgré les conséquences liées au Covid-19. Sans surprise, ce soutien financier permet de préserver l’avenir de nombreux sportifs destinés à une carrière professionnelle, mais aussi de fournir les associations en équipements adaptés.
Rappelons que le soutien financier annuel de la Loterie Romande est lié aux bénéfices constatés lors de l’année précédente. Or, les résultats constatés en 2019 et début 2020 se sont révélés « satisfaisants » pour le plus grand bonheur de l’Aide à la Fondation Sportive.

Des matchs toujours plus impactés par la Covid-19

Outre de nombreuses répercussions économiques, les clubs professionnels sont également médicalement affectés. En effet, de nombreuses rencontres sont perturbées par l’absence de joueurs déclarés positifs au Covid-19. Inévitablement, les paris sportifs deviennent plus complexes que jamais où les mises presque aléatoires inquiètent les passionnés.

Les annonces concernant les résultats positifs et négatifs au Covid-19 de Xherdan Shaqiri, le célèbre joueur de Liverpool, sont ici de parfaits exemples perturbants pour les parieurs. Faut-il considérer les performances des équipes malgré les éventuelles absences de joueurs mondialement renommés ? Les effets de la pandémie affectent chaque marché et domaine… Et les statistiques actuelles sont loin d’être rassurants.

Quelles conséquences faut-il envisager ?

Le 18 octobre, plusieurs mesures furent annoncées par le Conseil Fédéral :

• Limitations pour les manifestations privées
• Aucun rassemblement de plus de 15 personnes dans l’espace public n’est autorisé
• Obligation plus étendue de porter un masque
• Le télétravail doit être privilégié

Sans surprise, l’impossibilité d’accueillir un « public traditionnel » lors de rencontres en stade perdure. De même, certaines dispositions sont imposées aux clubs amateurs garantissant une continuité de leurs activités sportives. En revanche, aucune annonce officielle ne concerne l’organisation de matchs officiels. Les paris sportifs en Suisse seront donc disponibles malgré de nombreuses perturbations organisationnelles, économiques et médicales. Les statistiques relatives à ces prochaines semaines seront déterminantes où une seconde vague reste un scénario privilégié par les infectiologues.

Dernières Actualités